Top Finance
0

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/html/wp-content/themes/Divi/mobile_sub_menu.php on line 11
×

Remplissez le formulaire pour qu’un conseiller Top Finance vous contacte!!

*texte en rouge indique les champs obligatoires



Les plus grandes différences de l’examen CFA® Level III

Si vous lisez ceci, il y a de fortes chances que vous ayez réussi l’examen du CFA® Level II. Félicitations d’avoir été si loin! Vous avez probablement entendu dire que le Level III est assez différent des deux niveaux précédents. Vous découvrirez dans cet article, les bonnes méthodes de préparation et la bonne approche à avoir pour maximiser vos chances de réussite pour cette dernière grande étape.
Avant tout, il est important de prendre conscience que chaque Level du CFA® requiert une flexibilité d’esprit et une montée en compétences. Au Level I, vous complétez des questions à choix multiples pour démontrer une bonne compréhension des concepts. Au Level II, vous devez démontrer que vous pouvez apprendre, mémoriser et appliquer de longs processus. Au Level III, vous devez appliquer les compétences précédemment acquises tout en faisant preuve d’une habilité à juger et à composer. L'examen du Level III est composé à 50% de questions à réponse construite dites « essays » et de 8 « item sets » avec 6 questions à choix multiples et 3 « item sets » avec 4 questions à choix multiples.
Comparé au Level II, les questions du Level III intègrent davantage de sujets à la fois. Par exemple, une question rédactionnelle ou un item set peut combiner les concepts « Behavioral Finance » et les chapitres 5 et 6 sur « Private Wealth Management ». En outre, le Level III est plus subjectif. Par exemple :
- Le curriculum n’indique pas ce qu’est un taux de rendement « moyen » pour un investisseur, mais le candidat doit être en mesure de calculer et d’interpréter le rendement requis en fonction du niveau de tolérance risque de l’investisseur.
- Le curriculum n’indique pas la valeur des classes d’actifs considérées comme « normaux », mais le candidat doit pouvoir choisir le meilleur portefeuille parmi plusieurs.

Les différences supplémentaires entre le Level III et II

Taux de passage : en examinant la moyenne sur 5 ans, le taux de passage au Level II est de 46% et au Level III de 54%. À première vue, cela semble raisonnable, car les candidats au Level III sont plus qualifiés. Alors pourquoi le taux de réussite du Level III n’est-il pas plus élevé ? Pour faire simple, la partie « essay » de l’examen Level III rend la tâche très difficile. Vous n’atteignez pas le Level III sans avoir réussi les deux premiers Level, mais même malgré ces candidats plus qualifiés, il n’y a aucune garantie de succès. Près de la moitié échoue encore au Level III.
Différences de programme : le programme du Level II est divisé en 51 « readings » et 17 « study sessions ». Le programme du Level III comprend 37 « readings » et 19 « study sessions ».
Temps de préparation moyen : un candidat au Level II déclare consacrer en moyenne 325 heures à sa préparation contre 358 heures pour un candidat Level III
Sujets et coefficients : pour le Level II, on retrouve 10 thématiques différentes. À l’inverse, le programme du Level III comprend 7 thématiques différentes avec pas moins de 10 « study sessions » rien que dans la thématique « Portfolio Management & wealth Planning » seule, ce qui représente un coefficient de 35% à 40%.