Top Finance
0
×

Remplissez le formulaire pour qu’un conseiller Top Finance vous contacte!!

*texte en rouge indique les champs obligatoires



Les 10 plus grandes différences entre l’examen CFA® Level I & II

La comparaison entre les différents niveaux d’examens CFA® est un sujet de discussion très fréquent. Il est couramment observé que le Level II est en effet bien plus complexe que le premier, et ce pour plusieurs raisons. Vous allez découvrir dans cet article les 10 différences majeures entre les deux.

10. Vignettes

Au Level I, les questions à choix multiples sont rédigées de façon brève et reposent sur un seul et même fondement ex : « Le délai dans lequel un fonds spéculatif doit répondre à une demande de rachat s'appelle… ». Au Level II, des vignettes sont introduites. Une vignette peut être considérée comme un mini-cas. Plusieurs éléments y sont donc introduits, un scénario professionnel est décrit en plusieurs paragraphes composés de texte, de tableaux, d'états financiers, etc. Un candidat Level II doit développer sa capacité à parcourir rapidement une vignette et identifier les données nécessaires pour répondre à une question donnée.    

9. Item set format

Si l'examen du Level I comprend 240 questions, toutes distinctes les unes des autres, l’examen Level II est organisé en un ensemble de 18 « items » avec six questions à choix multiples puis 3 « items » avec 4 questions à choix multiples. Ces questions abordent généralement un même sujet. Cette concentration sur des sujets spécifiques rend donc plus risqué le fait de faire l’impasse sur un « reading » du curriculum car chaque item set représente 5% des points de l'examen.    

8. Le temps

L’examen Level I possède la caractéristique pratique d’être administré deux fois par an, en juin et en décembre. Dès 2021, il sera possible aux candidats Level I de pourvoir passer l'examen en ligne 4 fois par an, pour en savoir plus, cliquez ici. Pour l'examen Level II, qui ne propose qu'une seule session par an, un candidat qui échoue en juin devra donc attendre le mois de juin de l’année suivante pour retenter sa chance.

7. Possibilités plus faibles de s'appuyer sur ses connaissances antérieures

Les candidats du programme CFA® ont pour la plupart un diplôme de premier cycle à leur actif, souvent en économie ou gestion. Beaucoup sont donc à l’aise avec la majeure partie des concepts de l’examen du Level I. Cependant au Level II, les candidats constatent généralement que cet avantage n’en est plus un. Leurs études ou expériences professionnelles leur offrent relativement peu d'avantages directs le jour de l'examen.

6. Une situation personnelle différente

Beaucoup de candidats entreprennent le Level I lorsqu’ils rencontrent une accalmie dans leur vie, que ce soit dans leurs études, au niveau familial ou professionnel. Il arrive souvent qu'un an plus tard, lorsque l'examen du Level II approche, certains candidats se voient confrontés à une nouvelle situation personnelle, à de nouvelles distractions liées à leurs études, à leur travail ou aux enfants. Ces nouveaux paramètres peuvent obliger un candidat à réajuster son temps de travail et son implication.

5. L’importante différence de coefficient des sujets

Pour l'examen Level I, le CFA Institute prédétermine des coefficients fixes ; comme par exemple 6% pour la Gestion de Portefeuille, 6% dans les Dérivés, etc. Au Level II, le CFA Institute fournit plutôt des tranches. Par exemple, la Gestion de Portefeuille de Level II peut avoir un coefficient entre 5 et 15% (chaque tranche de 5% représente un item set de l'examen). Bien que le CFA Institute ait baissé les coefficients sur certains sujets du Level II pour 2019, l'accent reste important sur « FRA », « Equity » et « FI » avec chacun un coefficient entre 10 et 15% possédant tous un taux entre 10 à 15%, ce qui en fait des sujets clés pour les candidats qui souhaitent réussir l'examen.

4. Analyse

Dans le programme Level I, l’accent est mis sur la mémorisation des formules et des définitions. Au Level II, la mémorisation est moins sollicitée et une plus grande compréhension conceptuelle est nécessaire. Les candidats Level II doivent démontrer leur capacité à appliquer et mettre en place les outils d’analyse financière. En outre, l’examen testera la capacité d’un candidat à relier une théorie ou un concept à un autre.

3. Des concepts plus complexes

Bien que le programme du Level I soit large, la majeure partie du curriculum constitue une introduction simple aux concepts abordés. En comparaison, le programme d’études du Level II n’est pas seulement aussi vaste, mais contient également de nombreux concepts difficiles à saisir. Par exemple, l'évaluation des swaps, l'évaluation de la CDS, l'évaluation des options binomiales, Black – Scholes – Merton, peuvent être des sujets troublants et difficiles à maîtriser.

2. Des questions plus difficiles

Non seulement les concepts du Level II sont plus complexes, mais les questions exigent aussi une plus grande expertise. En comparaison du Level I, un candidat Level II aura besoin d’un plus haut niveau de préparation et de meilleures compétences pour choisir la réponse correcte. Chaque concept est testé selon des standards plus élevés. Sous prétexte qu’un candidat ait bien étudié le code des standards éthiques au Level I, il pourrait être amené à croire qu’il n’a pas besoin de réviser pour son Level II. Ce serait une grave erreur, au Level II, la même matière est testée à niveau bien plus approfondi.

1. Des candidats plus sérieux

La plus grande différence entre le Level I et le Level II s’illustre certainement par le fait que «presque tout le monde» peut s'inscrire à l'examen du Level I, tandis que seuls les candidats ayant conquis cette épreuve peuvent s'inscrire pour passer le Level II. En conséquence, 100% des candidats du Level II ont démontré leur capacité à répondre aux questions du CFA®. La concurrence au Level II est donc bien supérieure car cette fois, l’ensemble des candidats sont à la hauteur.